Dans la mythologie inca, Kon ( Con) était le dieu de la pluie et du vent qui venait du sud. Le temple de tlatoc est le deuxième en importance après Huitzilopochtli, ce temple a été décoré de bandes et de lignes bleues représentant l'eau et la pluie. L'encyclopédie de la mythologie : Dieux, héros et croyances du monde entier de Neil PHILIP, Editions Rouge et Or, 2010. Xipe Topec: dieu de la Végétation printanière. L'eau était conservée dans une jarre en argile appartenant à sa sœur. Pour faire tomber la pluie, on lui rendait hommage dans tout le pays avec des prières ou en sacrifiant des lamas (voire Freyr, dieu de la fertilité, de la pluie, du soleil, de la vie et de l'été. Dictionnaire des symboles de Jean CHEVALIER et Alain GHEERBRANT, 1997, Dictionnaire de la fable de François NOEL, Dictionnaire critique de mythologie de Jean-loic LE QUELLEC et Bernard SERGENT. Premièrement avant chaque rencontre ou festivité, les Incas versait un peu de chicha sur le plancher (boisson fait de fruits fermenté). Dieu de la grossesse. Dieu pré inca de la région Huarochiri. Elle signifie Fête du Soleil (ou fête du Dieu Soleil) en langue quechua. Mythes et légendes du monde entier; Editions de Lodi, Collectif 2006. Quelques autres livres pour approfondir ce sujet. Son origine est inconnue mais les légendes disent qu’il est le fils de « Viracocha », dieu créateur de la civilisation. Itzamma: dieu maya du ciel, créateur et civilisateur de l'humanité, surtout semble être vénéré par les aristocrates. La mythologie aztèque (ou mythologie mexica) est l'ensemble des mythes sur lesquels était basée la religion aztèque. Source de chaleur et de lumière, protecteur du peuple inca. La fratrie partit donc en expédition. La mythologie inca regroupe l'ensemble des mythes et légendes qui expliquent, représentent ou symbolisent les diverses croyances incas[1]. Il était un fils d' Inti (le dieu du soleil) et de Mama Killa («mère lune»). C'était le dieu de pluie qui créa, près du Lac Titicaca, le soleil et la lune puis tout le reste . Divinité des saisons, Xiuhtecuhtli, dieu du feu, Xochipilli, dieu des arts et des jeux. Kilya Déesse des mariages. Illapa par FNB Son importance était en relation directe avec la nécessité absolue de pluie dans une région où elle était assez rare. Cette statue en argent représente le dieu Inca Illapa. Mythes et mythologie de Félix GUIRAND et Joël SCHMIDT, Larousse, 1996. Articles connexes. La cérémonie remonte aux origines mythique… Il était généralement représenté sous la forme d'un homme vêtu de vêtements brillants tenant une lance dans une main et une fronde dans l'autre (correspondant aux lances et au propulseur de lance de Thunupa). Comme chez les Romains, les Incas autorisaient les différentes cultures qu'ils intégraient dans leur empire à conserver leur religion. Vidar, dieu de la forêt, de la méditation, du silence et du désert. Inti est le nom pour Dieu-Soleil. Salut!Aujourd'hui on explore le Dieu de la pluie issue des croyances et des traditions Berbères. Manco Cápac est le fondateur légendaire de la dynastie des Incas au Pérou et en Bolivie et de la dynastie Cuzco à Cuzco. sa représentation se trouvait aussi dans le temple du soleil (El Manco Capac, lui-même, était adoré comme le feu et le dieu du soleil. Le désir de Dieu est que nous vivions dans la joie et dans l'abondance. Lorsque Illapa voulait faire tomber la pluie sur terre, il brisait la jarre en envoyant des pierres (la grêle) avec sa fronde. L'histoire autour de cette figure mythique est assez confuse, notamment concernant sa naissance, sa jeunesse et son rôle à Cuzco. Religions mésoaméricaines; Anzar, dieu de la pluie chez les Berbères et les Kabyles. Le tonnerre, l'arc-en-ciel, la pluie ou la lumière connectent le monde d'en haut et celui du milieu. Le dieu de la lune. La jarre pleine d'eau était puisée dans Mayu, la Voie lactée, qui était considérée comme un "fleuve céleste". Il était parfois représenté comme un vieil homme portant une barbe (symbole du dieu de l'eau), une longue robe et il transportait un sac. Skadi, déesse de la montagne, du ski, de l'hiver, du tir à l'arc et de la chasse. Ces légendes peuvent varier de l'une à l'autre, mais de manière assez récurrente, il est expliqué que le jeune Manco aurait trahi ses frères plus âgés, les aurait tués et serait alors devenu Cuzco. C'était entre 1450 et 1535 avant J.-C. • La civilisation de l'Inca composée de personnes qui aimaient la … En temps de sécheresse, les incas rendaient hommage au dieu par des prières ou mêmes des sacrifices, animaux ou humains. Des passerelles existent entre les mondes. Illapa était aussi considéré par beaucoup de peuplades Inti Illapa a été associée au puma et dans les hautes terres, à Vénus, l'étoile du matin. Les empereurs incas se réclamaient d'ailleurs de sa descendance. Dictionnaire des mythologies en 2 volumes d'Yves BONNEFOY, Flammarion, Paris, 1999. Aramazd, dieu créateur et source de la fertilité sur Terre; Mythologie aborigène australienne. Cette légende intègre aussi le bâton d'or qui lui aurait été donné par son père. (IN#5) Illapa: Le Dieu du Tonnerre. Remarques Tonantzin: déesse mère. Kon Dieu de la pluie et du vent. Huari Dieu géant de la Guerre et pPrincipale divinité de l'ayllu des Guaris de Cajatammbo. Visuellement, il est souvent montré sous la forme d’un homme portant des vêtements brillant et tenant une massue dans une main et une fronde dans l’autre. Huanaypata Dernier lieu où s'arrêtèrent les ancêtres des Incas. Cependant, l'interdiction qui prévalait à l'époque proscrivant la prononciation du nom de Viracocha par les roturiers pourrait être une explication à l’existence de mythes parallèles permettant de conserver pour chaque strate sociale un mythe fondateur disposant d'une base commune[2]. Johanna Broda, Las fiestas del Posclásico a los dioses de la lluvia, p.58-63. La liste ci-dessous présente les principaux dieux de ces peuples agrégés dans l'empire inca, certains d'entre eux sont similaires et renvoient parfois à la même symbolique (créateur de l'univers, protecteur des hommes). Encyclopédie de la mythologie d'Arthur COTTERELL; (plusieurs éditions) Oxford 2000, Encyclopedia of Ancient Deities de de Charles RUSSELL COULTER et Patricia Turner. Inti était considéré comme la divinité la plus importante. Il était un dieu des tempêtes de pluie et un dieu créateur. Pedro Sarmiento De Gamboa, Brian S. Bauer et Vania Smith, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Mythologie_inca&oldid=177403649, Portail:Religions et croyances/Articles liés, Portail:Amérique précolombienne/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Huanacauri Montagne sacrée dans la fondation de l'état Inca. Le dieu de la pluie est l'une des plus anciennes divinités de Mésoamérique. Ce rituelle se nomme challa. Chuqui Illapa, Cuilla, Inti-Illapa, Yllapa, ou Libiac). Denka, dieu Dinka (peuple) du ciel, de la pluie et de la fertilité; Mythologie arménienne. Dans la mythologie Inca de ont été les les étoiles ou sur d'autres éléments importants de la nature. Tlaloc: dieu de la Pluie et de la Végétation. Khuno Dieu de la Tempête des peuples des hautes vallées andines. Coricancha à Cuzco) à gauche de l'image du soleil. Mythologie africaine. Il était le fils d'Inti et de Mama Quilla. Il était l'un des fils de Inti et de Mama Quilla (ou Pachamama). Les divinités de l'eau sont courantes dans la mythologie et étaient généralement plus importantes parmi les civilisations dans lesquelles la mer ou l'océan ou un grand fleuve étaient plus importants. Chac: dieu de la Pluie, très populaire. • Illapa : dieu de la pluie, du tonnerre et de l'éclair • Pachamama : déesse de la terre (terre-mère) • Mama Cocha : déesse de la mer et des lacs De grandioses cérémonies honorèrent fréquemment ces divinités car les Incas croyaient que l'absence de remerciements et de soumission aux dieux était de … À la suite de la conquête de l'empire inca par Francisco Pizarro, la plupart des traces de la culture des Incas furent détruites (toutefois, une théorie avancée par Gary Urton affirme que les quipus constituent un système de notation qui aurait pu enregistrer des données phonologiques ou logographiques). Dans un autre mythe, Manco Capac fut créé avec Mama Ocllo (parfois remplacée dans d'autres contes par d'autres frères et sœurs aditionnels) dans les profondeurs du lac Titicaca où ils firent surface avant d'aller sur l’île du Soleil en Bolivie. Sauf mention contraire, ces dieux ont pu être vénérés par différents ayllus ou sous d'autres formes . Le seul dieu dans le vrai sens du mot était: Wiraqucha, le créateur des dieux soleil, de lune et étoiles, le dieu qu'il avait formé les premiers hommes dans l'argile. Son importance était en relation directe avec la nécessité absolue de pluie dans une région où elle était assez rare. Sauf mention contraire, ces dieux ont pu être vénérés par différents ayllus ou sous d'autres formes[1][réf. Illapa était un dieu majeur du panthéon inca, avec Inti et Viracocha, très craint et révéré par le peuple inca, car la pluie était nécessaire pour faire pousser la nourriture. Dieu de la pluie, il a les traits d’un serpent. C'est domaine de Supay, le dieu Inca de la mort. Il représente la pluie et le tonnerre. Paryaqaqa était un dieu de l'eau dans la mythologie pré-inca qui a été adoptée par les Incas. Bonjour, Cette vidéo est une lecture du début d'un mythe berbère, Anzar le dieu de la pluie qui accompagne un diaporama musical. Freyja, déesse de la fertilité, de l'or, de la mort, de l'amour, de la beauté, de la guerre et de la magie. La dernière modification de cette page a été faite le 8 décembre 2020 à 10:19. Le bruit tournoyant de sa fronde et le fracas de la jarre brisée correspondaient au sifflement du vent et au tonnerre, tandis que ses mouvements brusques faisaient étinceler ses habits de lumière, provoquant ainsi des éclairs lumineux. Il existe de nombreux mythes autour de Manco Capac et son arrivée au pouvoir. Tlaloc, dieu de la pluie, du rayon et des séismes, Tonatiuh, dieu Soleil, maître du panthéon aztèque et de Tollan, capitale des dieux. Une histoire raconte que Ra (le Dieu du soleil) avait interdit à Nut (la déesse du ciel) de donner naissance à l'un des 360 jours du calendrier. Il est aussi à la tête de la cosmogonie, théorie sur la création du monde. Quetzalcoatl: dieu aztèque. Mayas. Ce nuage est le résultat de notre adoration quotidien… Huanca Rocher important censé détenir la puissance des ancêtres ou d'un ayllu. Les aztèques contre les Incas ; Viracocha est le grand dieu créateur de la mythologie Inca • La civilisation des Incas a vécu sur la côte sud-est de l'Amérique du Sud où le Pérou moderne est situé maintenant. Ungud, dieu ou déesse serpent, des arcs-en-ciel, de la fertilité et de l'arrivée de nouveaux shamans dans la tribu; Wollunqua, dieu serpent de la pluie et de la fertilité Elle dit aussi que la vie d'un enfant de Dieu doit être comme un jardin baigné par la rosée. Quelques dieux de l'Amérique pré-colombienne Chac: dieu maya de la pluie. des enfants ?). Comme chez les Romains, les Incas autorisaient les différentes cultures qu'ils intégraient dans leur empire à conserver leur religion. Dans l'une des légendes existantes, il était le fils de Tici Viracocha. Tout le peuple se tenait sur la place de la maison de Dieu, tremblant à cause de la circonstance et par suite de la pluie (Geshem). Il y a un cratère nommé d'après ce dieu sur la lune saturnienne Rhea. Il portait des noms différents selon les régions (Chuquiilla, José Contel, Los dioses de la lluvia en Mesoamérica, p.20-25. Dans la légende mentionnant Virachocha, Manco Capac était le fils de Viracocha de Paqariq Tampu, cité à 25 km2 au sud de Cuzco. Hunabku: père des dieux. Un dieu de la fertilité est un dieu associé à la virginité, la grossesse ou la naissance. Tezcatlipoca: dieu de la Nuit, du Froid et de la Mort. fr.wikipedia.org Mythologica commons.wikimedia.org L’Inti Raymi est une cérémonie religieuse inca. La dernière modification de cette page a été faite le 14 septembre 2020 à 18:35. Afin de l'aider à donner naissance à ses enfants, Thoth (le dieu de la sagesse) a joué contre Khonsu dans une partie de senet.